Pratiquez la compassion — La gentillesse apaise l’esprit

IMPRIMER CET ARTICLE

Chaque année en mai, la Semaine de la santé mentale de l’Association canadienne pour la santé mentale nous rappelle comment favoriser une bonne santé mentale pour soi-même et pour les autres. Le thème de la campagne de 2024 est #CultivonsLaCompassion. Il est centré sur la gentillesse et l’empathie comme fondements de notre humanité. C’est dans cette optique que nous explorons ici ce qu’est la compassion et de quelle façon elle s’exprime (envers les autres et envers soi-même) et elle contribue au bien-être mental.

Empathie et compassion, une explication

On confond souvent la « compassion » et l’« empathie ». Il existe pourtant entre elles une différence importante. L’empathie est la capacité de comprendre et de partager les sentiments d’une autre personne, tandis que la compassion va plus loin en combinant l’empathie avec le désir d’agir. Elle donne envie d’aider, peu importe la façon! Le désir d’agir avec gentillesse et attention change tout.

Petits actes de gentillesse, gros résultats

La bonne nouvelle? La gentillesse exige juste un peu d’effort. Sourire, tenir la porte à un étranger… on ne sait jamais à quel point un petit acte de gentillesse comblera la personne à laquelle il s’adresse. Ces gestes favorisent le développement des liens sociaux, un élément extrêmement important pour notre bien-être. Ceci est particulièrement vrai pour la solitude et les sentiments d’anxiété et de dépression qui prennent de l’ampleur depuis le début de la pandémie de COVID-19. Aujourd’hui plus que jamais, à mesure que nous découvrons les effets de la pandémie et nous y adaptons, nous prenons conscience qu’un peu de gentillesse peut faire beaucoup de bien.

Et cela vous concerne aussi! Faire preuve de compassion envers soi-même est une merveilleuse manière de prendre soin de sa santé mentale. Pensez à la façon dont vous vous traitez lorsque vous faites une erreur, comparativement à la façon dont vous réagiriez si un ami ou une amie se traitait ainsi. Nous tendons à nous montrer beaucoup plus critiques envers nous-mêmes, souvent par le biais de notre discours intérieur (la petite voix dans notre tête). La prochaine fois que cette petite voix se fait entendre, efforcez-vous de vous parler avec compassion et constatez à quel point de petits changements peuvent améliorer significativement la manière dont vous vous sentez. 

Compassion : À votre manière

Il existe d’innombrables raisons de faire preuve de compassion, que ce soit la spiritualité ou la religion qui vous motive ou une autre raison qui vous incite à l’altruisme. Le catalyseur de votre gentillesse est beaucoup moins important que les actions qu’il inspire, quelles qu’elles soient! Trouver des manières de créer des liens positifs avec les autres tous les jours est une solution gagnant-gagnant pour notre bien-être mental.

Cela dit, il est difficile d’avoir des égards pour ceux qui vous entourent si vous éprouvez vous-même des difficultés. Si vous avez besoin de soutien pour régler des problèmes ou de conseils pour découvrir la compassion envers vous-même , nos services de consultation en santé mentale peuvent vous aider. Nous sommes là quand vous avez besoin de nous. Contactez-nous.

Pin It on Pinterest

Share This